Fondateurs, RHs, Office managers : comment gérer le retour de l’équipe ?




Depuis maintenant huit semaines, chacun a pris ses habitudes : routine de vie, mais aussi de travail. Ce confinement a permis à des millions de Français, malgré eux, de découvrir le télétravail.



Passé les quelques jours d’adaptation, les équipes ont désormais trouvé des automatismes, et un rythme de croisière qui doit satisfaire et rendre fier plus d’un CEO.


Liberté de travail

Le télétravail permet aux salariés une liberté et une autonomie plus importante qu’en entreprise. Là où le collaborateur se voit imposer son environnement de travail, chez lui, il est libre de travailler en musique, la fenêtre ouverte, au calme ou dans la pénombre. 


Par exemple, pour une visioconférence ou un appel, vos salariés ont certainement pris l’habitude de s’isoler dans une pièce calme, à l’écart des enfants ou encore de la télévision.


Un retour au bureau nécessaire

En revanche, à son retour, il va retrouver toutes les pollutions sonores inhérentes à l’open space : conversations, bruit de l'imprimante, rires, appels.


Ce bruit aura forcément un impact négatif sur l’équipe, et par ricochet sur l’entreprise, surtout après une si longue période à travailler de façon solitaire et autonome.

Les habitudes auront changé, et un temps de ré-adaptation sera forcément nécessaire, à moins que vous ne décidiez d’accompagner vos salariés dans ce retour, et ainsi de leur faciliter la tâche.

Anticiper, c’est faire la différence

Chez Quiiet, nous sommes convaincus que l’anticipation est la clef du succès du retour dans l’entreprise.

À l’occasion d’une réunion, faites le point, donnez la parole à vos salariés : ont-ils hâte de retourner au bureau, sont-ils globalement satisfaits de l’environnement dans lequel ils évoluent ? Est-il trop bruyant, trop petit ?

C’est le moment de faire le point sur leurs doléances, leurs besoins, leurs envies.


En concertant votre équipe, vous faites preuve d’empathie et vous avez des pistes pour améliorer l’expérience de travail au bureau.

Même si vous ne pouvez pas pousser les murs, c’est le moment de prouver que l’on peut se sentir aussi bien au bureau qu’à la maison.


Si ça n’est pas déjà fait, investissez dans des postes de travail adaptés, une décoration soignée et des bulles pour s’isoler.


Mettez-les dans les meilleures dispositions pour faire la différence, et ils la feront.