Open Space : Comment échapper aux bruits ?




Discussions, bruit de l'imprimante, appels, tels sont les différents bruits auxquels sont exposés au quotidien les employés d’une entreprise. Le bruit peut avoir un impact négatif sur le salarié et par ricochet sur l’entreprise.



L’impact du bruit

D’après une enquête menée par l’IFOP pour l’Association Journée Nationale de l’Audition, un salarié sur deux admet être dérangé par les nuisances sonores. Perturbé par les conversations des autres, un employé peut par exemple perdre 1 heure dans la réalisation d’une tâche. Le bruit devient gênant lorsqu’il est supérieur à 50 décibels (dB), c’est-à-dire pareil au volume d’une conversation normale. Dans un open-space, le volume peut varier de 60 dB à 70 dB. A ces niveaux, le bruit est suffisant pour fatiguer. Il est très difficile d’éliminer entièrement le bruit au bureau sans risquer d’affecter le bien-être des salariés. Il existe pourtant plusieurs alternatives :


S'isoler physiquement

S’isoler des environnements bruyants en allant travailler dans une autre salle semble evident. Tout dépend cependant de la configuration des locaux. Salles de réunion, hall d'entrée, couloirs ou même à l'extérieur quand il fait beau. En plus de casser la chaine du bruit, vous casserez aussi la lassitude.


S'isoler mentalement

Pas de secret dans ce cas, c'est le casque audio ou les boules quies qui seront vos alliés. Vous êtes beaucoup à utiliser cette solution. Attention toutefois à ne pas en abuser.


De la musique pour avoir le silence

Vous avez aussi la possibilité de passer un peu de musique dans le bureau. Vos collègues vont alors tendre l'oreille et inconsciemment seront plus silencieux. Veillez quand même à ce que le volume de votre musique ne perturbe pas vos collègues. ou nuise à votre productivité !


S'équiper de cabines acoustiques

C'est la dernière solution, ces cabines sont conçues pour vous isoler quand vous faites du bruit mais aussi pour vous isoler quand les autres en font. Ces cabines ont beaucoup progressé en quelques années, confort acoustique, ventilation ou prises électriques.

Votre seule responsabilité, c'est de ne pas en faire votre nouveau bureau, pensez à vos collègues, partagez !