Sommes-nous plus efficaces en télétravail ?





Virus ou pas, le télétravail est un nouveau paradigme au sein du paysage professionnel. Il est rapidement passé de pratique à la marge, à un mode de travail généralisé et adopté par les plus grands groupes. Focus.




Oui nous sommes plus efficaces :

Selon l’international Telework Association and Council, le télé-travail n’apporte que des avantages :

- Augmentation de 22% de la productivité des employés ;

- Baisse de 20% du turnover de l’équipe ;

- Diminution de 60% de l’absentéisme.


Ces statistiques viennent corroborer ce que la pratique du télétravail révèle dans la réalité. En effet, ses utilisateurs le considèrent comme un véritable avantage professionnel.

Plus libre, plus autonome et surtout plus efficace, c’est ce que Lucie employée d’un grand groupe IT nous confirme :


« C’était un élément déterminant pour moi lors de mes recherches, j’ai eu la possibilité de choisir mon jour de télétravail. J’ai pris le vendredi, mais j’ai des collègues, notamment mère de famille qui ont choisi le mercredi, pour être avec leurs enfants et couper la semaine en deux. »

« Ce que j’aime le plus c’est, réveil et mise en route de la journée de travail instantanément. Pas besoin de se préparer, de faire 45 minutes de transport.

Je pense que sur la journée je travaille plus longtemps, mais je peux quand même finir ma journée plus tôt, pour un vendredi ça n’est pas négligeable. »


En plus d’être bénéfique pour les salariés, le télétravail généralisé permet également à l’entreprise de réaliser des économies sur les locaux. Inutile de prévoir autant de postes de travail que de salariés puisque l’équipe n’est pas toujours physiquement au complet dans les locaux.


Des économies substantielles sont donc réalisées par l’entreprise qui peut affecter ce surplus de trésorerie comme bon lui semble. (Salaires, amélioration des conditions de travail, outils)


Attention à la routine et aux mauvaises habitudes :

Le télétravail permanent ne correspond pas à tout le monde, il peut générer de la lassitude chez le collaborateur qui n’a aucune interaction physique avec ses collègues. Il a d’ailleurs été observé une baisse significative de l’engagement et de l’esprit d’entreprise lorsque le collaborateur travaille de façon permanente à distance.


Pour continuer à être efficace dans la durée, il faut donc une discipline de fer et une organisation sans faille. C’est de la responsabilité de l’entreprise de fournir les outils et la logistique nécessaire à stimuler et organiser la journée de travail de son collaborateur.


Finalement, c’est Lucie qui résume le mieux cet équilibre : « Si j’aime le télétravail c’est parce qu’il vient compléter mon expérience en entreprise, collaboration, camaraderie, challenge et liberté.

Le vendredi je peux souffler, ma semaine de travail m’a mise sur les rails, je sais déjà ce que je dois faire en me levant et l’entreprise nous met à disposition tous les outils pour être opérationnels. Je n’imagine pas travailler à 100% en remote mais 1 ou 2 jours par semaine c’est parfait .»